Actualités

Actualité

Crise sanitaire : les écologistes co-signent deux propositions de loi, véritable bouffée d’oxygène pour les parents et les CPAS

6 octobre 2020
Crise sanitaire : les écologistes co-signent deux propositions de loi, véritable bouffée d’oxygène pour les parents et les CPAS

Cet après-midi en Commission Affaires Sociales, deux propositions de loi ont été votées, en réponse à la crise sanitaire. L’une concerne un subside aux CPAS afin de venir en aide aux plus vulnérables, l’autre concerne le congé Corona pour apporter une solution aux parents dont les enfants sont en quarantaine. Ecolo-Groen, co-signataire de ces deux propositions de loi, se félicite de cette avancée.

Pour rappel, en juin 2020, pour éviter que des populations frappées par les répercussions économiques catastrophiques de la pandémie de COVID-19 ne s’enfoncent encore davantage dans la pauvreté, un subside spécial avait été accordé aux CPAS. L’arrêté royal prévoyait que ces subsides devaient être octroyés aux bénéficiaires avant le 31 décembre 2020, ce qui ne laissait que très peu de temps aux CPAS pour déployer de nouvelles actions sociales. Ce manque de temps conjugué à la charge administrative considérable engendrée par le subside empêchait les CPAS d’apporter une aide suffisante aux nouveaux allocataires. Une situation intolérable pour les écologistes.

Aujourd’hui, Ecolo-Groen a donc co-signé la proposition de loi, venant du groupe SPA, qui prolonge la période de subvention jusque fin 2021 afin de permettre aux CPAS d’apporter une aide individuelle, à la fois correcte et efficace, aux nouveaux allocataires.

“C’est une bouffée d’oxygène pour les CPAS qui pourront ainsi disposer de plus de temps pour répondre intelligemment aux besoins des citoyens et des citoyennes en difficultés”, se réjouit Marie-Colline Leroy, députée fédérale Ecolo.

En parallèle, la députée fédérale avait interpellé la Ministre Muylle mi-septembre pour lui demander de prolonger le congé parental Corona au-delà de fin septembre, en adoptant des mesures complémentaires indispensables. Demande à laquelle la Ministre avait formulé une réponse négative, forçant les parents dont les enfants ne peuvent se rendre à l’école et qui ont déjà utilisé la plupart de leurs congés payés, à prendre des congés sans solde. Pour les écologistes, la situation était encore une fois inacceptable.

La nouvelle proposition de loi votée cet après-midi permet aux parents, qui doivent garder leurs enfants en quarantaine, de donner à leur employeur une attestation de quarantaine délivrée par l’école afin de bénéficier du chômage de force majeure dans le cadre de la crise Corona.

“Le nombre d’enfants ne pouvant pas aller à l’école car testés positifs ou mis en quarantaine risque d’augmenter dans les mois à venir. On en a déjà suffisamment demandé aux parents ces sept derniers mois, je suis soulagée que nous puissions leur apporter une solution », conclut Marie-Colline Leroy.