Les écologistes tenaient un Conseil de Fédération ce soir à Namur pour faire le bilan des élections communales et provinciales. « Ces élections nous ont permis de progresser significativement en de nombreux endroits. Cette belle vague verte est le fruit de l’engagement, de la détermination et de la capacité de chacun d’entre nous à travailler collectivement au service de notre projet», a déclaré le Coprésident Patrick Dupriez, qui a remercié les militants pour leur énergie et leur enthousiasme.

C’est dans ce contexte de victoire électorale, fort d’un parti uni dans une précieuse dynamique collective, que Patrick Dupriez a annoncé avec beaucoup d’émotion qu’il passait le relais du mandat qui lui a été confié par les militants : « Notre responsabilité est grande à présent. Cette victoire électorale doit nous permettre de réaliser concrètement la transition écologique dans les communes et les provinces. Et une autre campagne débute sous de bons auspices, celle qui nous mènera vers les élections générales de mai 2019 et qui seront cruciales tant nous savons l’urgence de relever les défis qui nous mobilisent. Ecolo a besoin, plus que jamais, d’une équipe de co-présidents forte et totalement engagée. Pour des raisons strictement personnelles, j’ai aujourd’hui la conviction que je ne pourrai exercer ma mission à la hauteur de cette nécessité dans les mois qui viennent. Par respect pour vous et celles et ceux qui comptent sur nous, j’ai donc décidé, après concertation avec Zakia, de passer le relais du mandat que vous m’avez confié ».

Patrick Dupriez a été longuement et chaleureusement ovationné.

Dès lundi, Zakia Khattabi entamera des consultations afin de pourvoir au remplacement de Patrick Dupriez. Selon les statuts, le remplaçant doit être un homme wallon. Sa désignation fera l’objet d’un vote en Assemblée Générale. L’équipe poursuivra le mandat actuel qui se termine après les élections de 2019.

Le calendrier est le suivant :

– 22/10 – 30/10 : consultations

– 09/11 : Assemblée Générale

Share This