Actualités

Actualité

Ecolo réclame la présence d’au moins un distributeur automatique de billets (DAB) dans chaque commune belge

Ecolo réclame la présence d’au moins un distributeur automatique de billets (DAB) dans chaque commune belge

Le journal L’Avenir de ce jour met en relief la disparition progressive des distributeurs de billets en dehors des villes. Une préoccupation partagée de longue date par Ecolo, qui s’est plusieurs fois inquiété du manque de distributeurs automatiques de billets (DAB) dans les communes wallonnes, en particulier dans les zones rurales.

En réponse à une question du député fédéral Gilles Vanden Burre posée début 2016, le ministre Alexander De Croo avait confirmé que:

– 11 communes étaient équipées de DAB qui n’étaient disponibles qu’aux heures d’ouverture des bureaux de poste, soit un horaire très restreint (Lobbes, Crisnée, Stoumont, Olne, Herstappe, Rouvroy, Fauvillers, Rendeux, Bertogne, Attert et Zuienkerke) ;
– 11 communes étaient dépourvues de tout DAB (Ramilles, Baelen, Lincent, Tinlot, Juprelle, Lontzen, Daverdisse, Herbeumont, Meix-Devant-Virton, Erezée et Houyet).

Au total, cela faisait donc, en janvier 2016, 22 communes qui ne disposaient pas de DAB disponibles 7 jours sur 7, au moins de 6h à 22h, dont 20 en Wallonie et 2 en Flandre. 

Bpost a depuis lors développé des DAB dans plusieurs communes qui n’en disposaient pas, notamment à Herbeumont, Meix-Devant-Virton, Erezée et Houyet. Selon le journal L’Avenir, il reste aujourd’hui trois communes en Wallonie qui en sont totalement dépourvues : Tinlot et Lontzen, auxquelles s’est ajoutée Beyne-Heusay. L’enjeu d’un horaire large d’ouverture reste par contre entier, a fortiori vu la diminution générale du nombre de distributeurs automatiques de billets, passé de 8754 à 8613 entre 2015 et 2016. Ecolo en province du Luxembourg, par la voix de Cécile Thibaut, s’inquiète également de la disparition prochaine de l’unique agence bancaire dans la commune de Gouvy, qui privera les habitants d’un automate et d’un guichet.

Pour le député fédéral Ecolo Gilles Vanden Burre, “une telle situation n’est pas acceptable car elle n’assure pas l’égalité entre les citoyens. Les services de base auxquels nous recourrons chaque jour doivent être accessibles partout sur le territoire. Par ailleurs, l’absence de tels services largement accessibles participe de l’idée que les territoires ruraux sont les parents pauvres de notre collectivité et développe le sentiment d’un abandon du service public.”

Ecolo estime que l’entreprise publique Bpost, parce qu’elle a l’obligation d’être présente dans chaque commune, est la mieux placée pour prendre le relais de la carence du secteur bancaire et pour faire face à ce manque de distributeurs en installant des DAB supplémentaires à partir de ses bureaux de poste et en assurant une large plage d’ouverture, 7 jours sur 7, au moins de 6h à 22h. En conséquence, le groupe Ecolo-Groen à la Chambre a déposé une proposition de résolution demandant au Gouvernement d’ajouter un avenant au nouveau de contrat de gestion de Bpost établissant l’obligation d’équiper les bureaux de poste d’un DAB, accessible au moins entre 6h et 22h, lorsqu’il n’y en a pas d’autre dans la commune.

Au niveau wallon, le chef de groupe Ecolo au Parlement de Wallonie Stéphane Hazée plaide pour que le Gouvernement relaie cette préoccupation à l’égard du Gouvernement fédéral et appuie concrètement cette démarche, par exemple en exonérant ou en modulant la taxe sur les automates pour les communes wallonnes dépourvues de distributeur. Il interpellera prochainement le Ministre Collin pour faire l’état de l’évolution du dossier.

Grâce à cet ensemble de mesures, “nous souhaitons permettre à chaque citoyen de retirer de l’argent de son compte bancaire à une distance raisonnable de chez lui, ce qui représente, à nos yeux, la base d’un service public de qualité”, concluent Cécile Thibaut, Stéphane Hazée et Gilles Vanden Burre.