La résolution Ecolo présentait une position claire. Hélène Ryckmans, députée wallonne : « Nous demandons au Gouvernement wallon de refuser la délégation de signature au gouvernement fédéral, seule manière d’annoncer fermement le refus de ce Traité. Le CETA est en effet le cheval de Troie du TTIP : clause de règlement des différends entre les investisseurs et les États, listes négatives, coopération réglementaire… tout ces éléments y sont bien présents».

En se ralliant à une telle position, le PS fait un premier pas. Le cdH fera t il de même, écoutant ainsi les nombreux citoyens qui se mobilisent contre ces textes ? Le refus par le Gouvernement wallon de la délégation de signature au Gouvernement fédéral pourrait constituer une étape importante afin d’empêcher la conclusion du CETA.

Photo Flickr (CC) Reva G

Share This