Retour aux listes
Portrait de Samuel Cogolati

Samuel Cogolati

Huy - 2e de liste - Fédéral - Effectif

« J’ai dénoncé le génocide des Ouïghours et été blacklisté par la Chine. Aujourd'hui, je veux être la voix des droits humains! À l’origine de la reconnaissance du crime d’écocide dans le Code pénal, je me bats pour sauver la planète. »
Mon écologie est ardente. Docteur en droit international, je me suis battu à la Chambre contre l’impunité des crimes contre l’humanité – que ce soit à Gaza, au Congo ou au Xinjiang. Je suis fier d’avoir fait reconnaître le génocide des Ouïghours – ce qui m’a valu d’être sanctionné par la Chine en 2021. J’ai aussi réussi à inclure le crime d’« écocide » dans le Code pénal ! En 2022, Handicap International m’a décerné la « Médaille de la Protection des Civils ». En 2023, One Young World m’a désigné « Politician of the Year ». En 2024, plus que jamais, je veux tout donner pour sauver notre démocratie face aux dictateurs, le climat face aux gros pollueurs et la solidarité face aux conservateurs.

Réseaux sociaux

Suivez Samuel Cogolati sur les réseaux sociaux