Depuis quelques semaines, des témoignages font état de collectes communes de différents sacs de déchets ménagers, triés ou non, dans certains quartiers.Un mail on ne peut plus explicite de la direction opérationnelle, rendu public hier, confirme ces soupçons. Par ce courriel, la direction opérationnel donne l’ordre aux équipes, de collecter les sacs jaunes, bleus et blancs lors d’une seule tournée et d’amener le tout à l’incinérateur, afin de rattraper le retard pris sur les tournées des autres jours.

(C) Reporters

Bien que la Direction de l’Agence Bruxelles-Propreté minimise le phénomène et souligne le caractère exceptionnel de cette mesure, les syndicats confirment les difficultés récurrentes rencontrées par les équipes de ramassage.

La réforme des collectes décidée par la Secrétaire d’État Fadila Laanan, devait selon ses dires  “augmenter le pourcentage de déchets recyclés et ainsi tenter de répondre aux exigences européennes”. L’insuffisance de planification et de pilotage de cette réforme entraînent des difficultés opérationnelles majeures. En conséquence, les efforts des citoyens bruxellois qui trient leurs déchets et veulent préserver l’environnement sont potentiellement anéantis, des agents se voient obligés d’enfreindre les obligations légales imposées à l’Agence en matière environnemental et de tri. C’est inacceptable !» précise le député bruxellois Arnaud Pinxteren (Ecolo).

Pour les écologistes, le silence de la principale responsable, à savoir la Secrétaire d’Etat, est incompréhensible. Cette dernière ne prend aucune mesure quand des fraudes aux cartes carburant sont établies par la Cour des Comptes. Aujourd’hui, elle reste muette quand des dysfonctionnements majeurs sont constatées suite à ses propres réformes.

Ecolo et Groen demandent donc la mise en place urgente d’une commission spéciale chargée de faire toute la lumière sur les dysfonctionnements opérationnels et managériaux au sein de l’Agence.