Actualités

Actualité

Bruxelles avance vers le decumul !

13 mars 2018
Bruxelles avance vers le decumul !

Dans le contexte de la crise politique de cet été autour de la gouvernance, les écologistes ont fait du décumul une priorité. Dans la perspective de démocratisation de notre système politique, il s’agit en effet de mettre un terme aux conflits d’intérêts potentiels, à la concentration du pouvoir ou à l’enrichissement personnel. Une première étape vient d’être franchie dans ce sens à Bruxelles.

Ce mardi matin, les Commissions réunies finances et affaires intérieures du Parlement Bruxellois se sont penchées sur les propositions d’ordonnances concernant le décumul. La proposition Ecolo-Groen-Défi-PS-Spa instaurant une incompatibilité totale entre la fonction de bourgmestre ou d’échevin.e et les postes de député.es régionaux ou fédéraux a ainsi été soutenue par 20 députés des partis cosignataires. Deux députés CDH se sont abstenus et 7 MR-OpenVld ont voté contre.

La Co-présidente Zakia Khattabi salue cette première étape et rassure sur la suite du processus: « Ce décumul intégral, soutenu par Spa et Groen, ne fait courir aucun risque à la représentation néerlandophone. Au contraire, il permettra à un plus grand nombre d’élu.es néerlandophones d’être mandataires en région bruxelloise ». Le décumul n’est nullement une question communautaire. Les écologistes espèrent que les points de vue des uns et des autres pourront évoluer d’ici à la séance plénière.

« Une majorité assez large de députés soutient le décumul intégral. Ne pas faire aboutir cette réforme serait une catastrophe pour la confiance citoyenne ! Nous devons soutenir ces textes jusqu’ au bout. Ecolo et Groen feront tout ce qui est en leur pouvoir pour avancer en ce sens », concluent les chef.fe.s de groupe ECOLO et Groen au Parlement Bruxellois, Zoé Genot et Bruno De Lille.