Actualités

Fakenews

“ECOLO, c’est la rage taxatoire” [FAKE NEWS!]

19 avril 2019
“ECOLO, c’est la rage taxatoire” [FAKE NEWS!]

Source : NVA et MR

Bart De Wever aurait compté le nombre de fois que le mot taxe apparaît dans notre programme. « Plus de 50 fois ! ». Nous avons fait l’exercice. En réalité, il apparaît…15 fois. Pour dire quoi ?

Nous ne voulons certainement pas taxer plus. Par contre, nous voulons lutter plus efficacement contre la fraude fiscale (20 milliards par an), ça c’est vrai. Et nous voulons surtout mieux utiliser l’argent issu de l’impôt pour soutenir les bas et moyens revenus, les PME et les indépendants, pour développer des services utiles pour toute la population (transports en commun, enseignement, médecine de première ligne,…) et pour inciter à l’usage de produits et services écologiques. Il s’agit donc de réorienter la fiscalité, d’opérer un véritable shift fiscal qui soit favorable à la santé, à l’environnement, au climat et à l’équité sociale.

L’écologie c’est au contraire moins de taxes. Nous voulons rendre les choix écologiques moins chers à travers une diminution de la TVA. Nous visons par exemple :

1. L’achat d’aliments Bio (éventuellement non transformés)

2. La réparation des objets défectueux (dans le cadre de la lutte contre l’obsolescence programmée)

3. La démolition/reconstruction de logements basse énergie

4. Les matériaux isolants

5. L’achat de vélos, trotinettes ou monoroues,…

Nous voulons aider les jeunes à prendre les transports en commun en prévoyant leur gratuité jusqu’à 25 ans et en proposant un budget mobilité pour tous les travailleurs.

Mais il est vrai que nous voulons intégrer la dimension pollueur/payeur dans les choix de consommation, en prévoyant par exemple une taxe aux frontières européennes sur les produits en provenance de pays qui, comme les Etats-Unis, ne respectent pas les Accords de Paris sur le Climat. Nous l’assumons. C’est un moyen de pression sur les pays qui refusent la modernité.

Notre credo de base : pas de transition écologique qui ne soit pas également solidaire. Gilets jeunes et gilets verts, même combat !

Ecrit par :