Toutes les actualités

Nathalie, la créative enthousiaste dont la bonne humeur est contagieuse

Publié le 5 mai 2022
Rédigé par 
Ecolo

[Portrait de Nathalie Guilmin – Directrice Communication pour Ecolo]

La militance, Nathalie connaît bien ! Ses parents ont participé à la création de la locale Ecolo de Péruwelz dans le Hainaut, sa commune d’origine, et elle a participé aux premières rencontres écologiques d’été. Pour autant, elle a voulu se forger sa propre opinion et s’est tournée vers le journalisme pour comprendre et parler au plus grand nombre de manière claire et compréhensible. La fonction de journaliste impose une barrière par rapport à ses propres opinions.

Il faut toujours écouter tous les points de vue et faire un effort intellectuel de synthétiser les idées de manière objective pour transmettre de l’information neutre.

Frustrée que les thématiques liées à l’environnement n’aient pas la place qu’elles méritent au niveau médiatique, elle a eu envie d’assumer ses opinions politiques. Forte de son expérience de quinze années en tant que journaliste politique à la radio et en télévision à la RTBF, Nathalie devient porte-parole pour le Cabinet de la Ministre wallonne de l’Environnement Céline Tellier. Nathalie arrive au début de la création du Cabinet de Céline Tellier, moment où il faut tout créer.

Une expérience « très flippante et passionnante ».

En 2021, Nathalie rejoint l’équipe Communication d’Ecolo et est actuellement la directrice communication. L’accueil qui lui a été réservé était très bon. « On dit souvent que le monde politique est un monde difficile, d’égo. Chez Ecolo, on ressent la bienveillance et l’envie de travailler ensemble ». Actuellement à la tête d’une équipe de 10 personnes, son équipe travaille pour la communication du parti dans son ensemble ; des locales en passant par les régionales jusqu’aux député·e·s et coprésident·es. Leur rôle ? Créer un cadre pour faire émerger les bonnes idées.

Pour sa fonction de directrice, Nathalie pointe 3 atouts. Son sourire qu’elle tente de ne jamais perdre même si ce n’est pas toujours facile. Son expérience. Sa formation en gestion des conflits ; elle apprécie trouver un moyen d’entente entre différents points de vue.

Son engagement est motivé par le fait d’avoir baigné depuis toujours dans les valeurs écologistes. Au quotidien, Nathalie est animée par un sentiment d’urgence absolu. Sa fille votera pour la 1er fois en 2024 et cette perspective lui met la pression. Elle veut lui montrer que des adultes se bougent et prennent leurs responsabilités.

Il reste 3 ans. Cela laisse peu de temps pour s’activer pour le climat. Les jeunes nous attendent.

Outre l’environnement, une thématique qui la porte est la démocratie. Elle qui vient d’une famille mi-flamande et mi-francophone, son souhait est de voir une Belgique qui puisse vivre ensemble et construire son avenir ensemble. Le décès du chanteur Arno l’a beaucoup émue car « il incarne une belgitude de meltingpot qui parle à beaucoup de monde ».

Nathalie qui nous confessait, sourire en coin : « j’avais dit “jamais la politique” » n’a pas fini de nous surprendre dans son parcours politique et militant.

 

Des idées à l'action

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à la lettre d'info !

Vos questions les plus fréquentes

Consultez la FAQ des idées
Portrait d'une femme portant un masque de protection

Plus d'actualités