Mobilisation

Trump not Welcome !

© Reporters

Le 24 mai dernier, Donald Trump marchait pour la première fois de son mandat sur le sol européen. Parce que sa présidence représente pour nous un recul sur un grand nombre de dossiers, nous marchions pour lui montrer notre protestation contre sa politique.

En savoir plus

URL de partage :

Par Patrick Dupriez, Zakia Khattabi
Publié le 9 mai 2017

+ -
Niveau 3

Il est grand temps de nous unir. À la fois ici, pour signifier à nos gouvernements que nous souhaitons qu’ils s’insurgent face aux mesures Trump. À la fois là-bas pour les Américains qui luttent, afin de leur témoigner notre solidarité face aux épreuves qui les touchent.

+ -
Niveau 4

> Trump est un danger pour l’environnement. Entouré de climato-sceptiques, Donald Trump a démontré, à plusieurs reprises, qu’il n’avait aucune intention de s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ses menaces à l’encontre du Traité de Paris, ses doutes quant aux effets de l’augmentation du CO2 sur la planète et ses projets dépassés de promotion des ressources fossiles nous mettent tous en péril. Nous devons lui signifier non seulement qu’il fait fausse route mais aussi que nous nous opposerons farouchement à ses idées.

> Trump est un danger pour les droits des femmes. Les Women’s March aux États-Unis, qui ont rassemblé des centaines de milliers de personnes, attestent des craintes et des oppositions quant aux mesures voulues par le président américain. Les menaces sur les centres de planning familiaux, contre le droit à l’avortement, contre les programmes d’aides aux femmes battues sont pour nous inacceptables. Nous devons témoigner de notre solidarité aux américaines à la fois victimes et opposantes face à ces politiques misogynes.

> Trump est un danger pour les luttes contre les discriminations. Les minorités aux États-Unis font face à des déclarations et des accusations attisant le racisme et les violences à leur égard. Le pays connaît une augmentation de la haine et de la discrimination raciale. Loin de veiller à y répondre, Donald Trump attise ces tensions par ses déclarations incendiaires, contre lesquelles nous devons nous engager.

Ces périls ne sont que quelques-uns face aux nombreuses autres menaces que le président américain fait peser à la fois contre sa population et contre nous-mêmes. Il est grand temps de nous unir. À la fois ici, pour signifier à nos gouvernements que nous souhaitons qu’ils s’insurgent face à ces mesures. À la fois là-bas pour les Américains qui luttent, afin de leur témoigner notre solidarité face aux épreuves qui les touchent.

Trump n’est pas le bienvenue en Europe.

Ce 24 mai, c’est à nous de jouer !

Voir les photos de la manifestation :

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Patrick Dupriez

Patrick Dupriez

Co-président d'ECOLO
Ingénieur agronome de formation, j’ai très jeune rejoint les rangs d’Ecolo.
En juin 2009, j’ai été élu député régional. Je me suis d’emblée passionné pour les questions liées à l’agriculture, la nature, les travaux publics, l’enfance, la santé et les relations internationales. En mars 2012 j’ai été désigné à la présidence du Parlement Wallon. Depuis mars 2015 je suis co-président d’Ecolo avec Zakia Khattabi.
En savoir plus
Zakia Khattabi

Zakia Khattabi

Co-présidente d'ECOLO
En savoir plus
Haut de page

Chargement