Personnes handicapées

Traitement des dossiers des personnes handicapées : Ecolo reste extrêmement vigilant

Photo (CC) Flickr Afri

Malgré les avancées obtenues dans le traitement des dossiers des personnes handicapées, Ecolo constate que les problèmes sont encore nombreux : les contrats conclus pour le choix des logiciels sont inquiétants et posent des questions de conflits d’intérêts potentiels, et les engagement de la nouvelle secrétaire d’État N-VA restent flous.

En savoir plus

URL de partage :

Par Muriel Gerkens
Publié le 17 mars 2017

+ -
Niveau 3

Les travailleurs du SPF Personnes handicapées ont manifesté ce mardi 14 mars devant le bâtiment de leur administration. La raison en est l’absence de réponse à leurs demandes d’amélioration du système informatique de traitement des dossiers et de renforcement des équipes de fonctionnaires.

Ecolo interpelle les secrétaires d’État N-VA Elke Sleurs, puis sa remplaçante Zuhal Demir, depuis septembre 2016. Malheureusement, les réponses de la nouvelle secrétaire d’Etat, Z. Demir (N-VA), en séance plénière de la Chambre le jeudi 9 mars sont encore loin d’être suffisamment claires et engageantes.

+ -
Niveau 4

Mis sous pression, le directeur général de l’administration des Personnes Handicapées, André Gubbels, a enfin annoncé quelques avancées positives aux travailleurs ce mercredi 15 mars, notamment concernant le retour à l’ancien système informatique TETRA pour le 6 avril. Rappelons que c’est ce système qui avait permis le paiement des allocations de janvier et de février vu les bugs du nouveau logiciel. Malheureusement, les dossiers des personnes qui ont connu des changements depuis décembre 2016, sont toujours en rade ! Cela étant, ce retour annoncé à TETRA ne sera que provisoire et aucune certitude quant à l’implication ou non des travailleurs experts dans le processus, ni sur les échéances pour ré-installer le nouveau système CURAM. Les experts ICT du service Personnes Handicapées sont unanimes pour dire qu’il ne faut jamais y revenir car il ne convient pas pour ce type de service. Les écoutera-t-on cette fois ?

Le directeur général a également annoncé que 29 nouveaux agents viendront renforcer les troupes en plus des 10 agents déjà prévus par l’ex-Secrétaire d’Etat E. Sleurs.

Pour la députée fédérale Ecolo Muriel Gerkens, « ces annonces démontrent, si elles sont respectées, que la persévérance des travailleurs de cette administration pourrait enfin porter ses fruits. Il a fallu qu’ils se fassent violence via une grève des appels téléphoniques depuis janvier pour que leur direction et la secrétaire d’Etat réagissent ! Cela montre aussi l’utilité des relais parlementaires dans ce genre de combat, qui n’est cependant pas terminé, notamment quant au suivi de certains dossiers qui restent non traités à ce jour. »

Enfin, Ecolo souligne que ce qui s’est passé avec le nouveau logiciel inadapté témoigne d’une gouvernance déplorable du service et s’inquiète de potentiels conflits d’intérêt liés aux choix posés pour le nouveau système informatique et les nouveaux logiciels.

« Les dysfonctionnements étaient connus à partir d’expériences négatives dans d’autres pays. On constate des imbrications et des zones d’ombres au niveau des prestataires informatiques externes. Je vais donc interroger prochainement la nouvelle Secrétaire d’État sur ces éléments précis, ainsi que sur les montants exacts des coûts prévus et réels. Enfin, je souhaite également l’entendre sur les termes des cahiers des charges, ainsi que les procédures mises en places pour en faire respecter les termes. Il est plus que temps que toute cette pagaille cesse, les personnes handicapées et leur entourage ne peuvent plus rester ainsi démunies face à une administration à laquelle on ne donne pas des moyens efficaces pour fonctionner correctement, » conclut Muriel Gerkens.

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Muriel Gerkens

Muriel Gerkens

Députée fédérale
Je vous invite à visiter mon nouveau site internet www.gerkensmuriel.be
En savoir plus
Haut de page

Chargement