Pays-Bas

Les Verts hollandais gagnent le pari de l’espoir et de l’ouverture face au repli sur soi

En savoir plus

URL de partage :

Par Zakia Khattabi, Patrick Dupriez
Publié le 16 mars 2017

+ -
Niveau 3

Les élections aux Pays-Bas ont démontré que la montée des populismes et des extrémismes n’est pas inexorable. En effet, nos voisins hollandais se sont massivement rendus aux urnes hier et n’ont pas cédé aux sirènes des populistes, comme beaucoup d’observateurs le craignaient.

+ -
Niveau 4

« Après l’Autriche, c’est la deuxième fois au cours d’élections européennes récentes que les populistes autoritaires ont échoué à prendre le contrôle comme ils l’espéraient, » commentent les coprésidents d’Ecolo Zakia Khattabi et Patrick Dupriez. « Mais ne nous trompons pas, si le Premier Ministre limite les dégâts, c’est en partie en s’appropriant, dans la dernière ligne droite, le discours des populistes, » ajoutent-ils.

Ecolo salue par contre sans réserve et avec enthousiasme la percée des écologistes de GroenLinks, premier parti à Amsterdam. « Ils sont parvenus à mobiliser les citoyens autour de projets constructifs et innovants. C’est l’espoir et la volonté de changer leur pays positivement en menant des politiques inclusives qu’ils incarnent. En tant qu’écologistes, nous ne pouvons évidemment qu’être fiers de ce résultat et nous les félicitons chaleureusement, » poursuivent les coprésidents d’Ecolo.

« Les voies populistes, autoritaires et excluantes peuvent être stoppées. Les électeurs écologistes hollandais le prouvent aujourd’hui, après les électeurs autrichiens. Des alternatives positives existent, bien au-delà des perspectives ternes des populistes ou des défenseurs du statu quo, et elles séduisent. Les Verts l’on prouvé ! » concluent Zakia Khattabi et Patrick Dupriez.

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Zakia Khattabi

Zakia Khattabi

Co-présidente d'ECOLO
En savoir plus
Patrick Dupriez

Patrick Dupriez

Co-président d'ECOLO
Ingénieur agronome de formation, j’ai très jeune rejoint les rangs d’Ecolo.
En juin 2009, j’ai été élu député régional. Je me suis d’emblée passionné pour les questions liées à l’agriculture, la nature, les travaux publics, l’enfance, la santé et les relations internationales. En mars 2012 j’ai été désigné à la présidence du Parlement Wallon. Depuis mars 2015 je suis co-président d’Ecolo avec Zakia Khattabi.
En savoir plus
Haut de page

Chargement